BE SCOUT, on y sera !

indexBe scout c’est l’évènement de l’année qui se déroulera le 21 avril à Louvain-la-neuve! Un évènement où nous aurons la chance de rencontrer 25 000 autres scouts venant de 410 unités!!

Voici le programme communiqué par les organisateurs de BE SCOUT que vous retrouverez via ce lien:

https://bescout.be/eclaireurs/

« Le programme en détails

Un soir de printemps…

 

En ce vendredi 20 avril de l’an 2018, plus de 1500 patrouilles d’explorateurs vont se lancer dans une quête qui les mènera à la reconstitution du nouveau logo des éclaireurs.

Pour venir à bout de cette grande épopée, les éclaireurs partent découvrir le terrain en patrouille, en quête de parcelles de ce logo. Chaque patrouille se voit attribuer un type d’explorateur, qui est lié à un environnement :

  • Navigateur : mer
  • Arpenteur : surface
  • Aviateurs : ciel
  • Carier : sous-sol

Ce nouveau monde est constitué de pays qui se sont développés dans un de ces 4 éléments.

Chacun de ces pays est constitué de :

  • 1 capitale, 3 villes et des tourelles d’exploration
    ou
  • 4 villes et des tourelles d’exploration

La grande Aventure

Au coucher du soleil

Les patrouilles d’explorateurs débarquent des trains à vapeur ! Après s’être assurés de la présence de leurs effectifs respectifs, ils reçoivent leur paquet d’exploration et passent alors dans ce nouveau monde grâce à un vieux tunnel depuis longtemps abandonné…

Une fois dans ce nouveau monde, ils ouvrent leur paquet et découvrent une carte avec :

  • les délimitations des différents pays
  • l’emplacement des tourelles d’observation

Les explorateurs doivent rejoindre leur campement de nuit, avec un premier enjeu : profiter de ce trajet pour repérer un maximum d’éléments utiles pour le lendemain.

En se rendant aux tourelles et en résolvant leurs énigmes simples (feuille à scanner) ou complexes (épreuves), ils vont pouvoir découvrir ces territoires.

Après ce trajet nocturne, le BFEE (bureau fédéral d’enregistrement des explorateurs) les accueille en bordure de campement afin de les enregistrer et de leur donner plus d’informations sur leur quête.

Il ne reste alors plus aux explorateurs qu’à monter leur tente, poser leur paillasse et se retrouver au coin du feu pour profiter des histoires héroïques qu’y racontent les vieux colons qui semblent avoir élu domicile là-bas et d’établir avec les autres patrouilles de leur troupe une stratégie pour le lendemain.

Au lever du soleil

Une fois le coq levé et le ravitaillement effectué, les patrouilles d’explorateurs font face à un monde inconnu.

Elles ont à leur disposition :

  • une carte des chemins et des éléments naturels, avec quelques informations découvertes la veille
  • l’IDE (Interface Dynamique d’Exploration) : compagnon électronique de navigation
  • un sac de voyage.

Elles savent déjà que :

  • un environnement précis (ciel, mer, surface ou souterrain) règne sur chacun des pays

Mais elles ignorent complètement :

  • l’agencement des pays
  • l’emplacement des villes et des capitales

Les patrouilles partent donc à l’aventure ! Elles explorent les zones pour identifier les pays, leur environnement et trouvent les localisations des capitales, villes et autres tourelles.

En se rendant à un premier point connu de la carte, elles le valident grâce à l’IDE (scan).
Cette validation donne des informations complémentaires sur les environs. Elles progressent ainsi de proche en proche pour explorer un pays. Chacun des pays est accueillant et heureux de rencontrer des explorateurs, leur culture et leurs savoirs. Cependant, pour gagner sa confiance, chacun des pays propose des missions à accomplir.

Exemple de mission :

  • Mission 1 : visiter 4 tourelles et 1 ville
  • Mission 2 : explorer 3 villes
  • Mission 3 : explorer le pays en compagnie d’une autre patrouille
  •  …

Toutes les missions nécessitent un passage obligatoire par la capitale.

Au bout de cette mission, les explorateurs reçoivent un don digne des plus dignes : un morceau de la fresque iconographique, le mythique « Lauguot », tel qu’on l’appelle dans ces contrées.

Si la patrouille d’explorateurs évolue dans son environnement (ciel, mer, surface ou sous-sol), elle obtient alors deux morceaux de fresque.

Une fois la mission terminée, il n’est plus possible de prendre une seconde mission pour le même pays. La patrouille passe donc au pays suivant.

Les évènements

Ce monde est rythmé par des moments d’aventures épiques !

Ils ponctuent la quête de défis uniques, à des moments et des endroits différents, accessibles sous différentes conditions, jamais identiques.

Ceux-ci peuvent être :

  • limités à une zone
  • limités à un type d’explorateurs
  • centrés sur des zones plus désertes, pour leur redonner vie

Les évènements permettent d’obtenir des données cartographiques.

Ils sont annoncés au préalable par l’IDE.

D’autre part, le temps est compté ! Il n’est pas question de trainer en arrière, car la reconstitution du logo presse !

Pour garder les explorateurs aux aguets, les « veilles » ferment progressivement des pays de l’extérieur du monde vers son centre.

En trainant la patte, les patrouilles risquent de se retrouver dans des pays déserts, sans possibilité de découvertes et d’action.

Il faudra donc suivre attentivement le déclanchement de ces veilles sur l’IDE.

En fin de voyage…

Quand chaque patrouille aura rassemblé un maximum de pièces du logo, elles les mettront en commun et se rendront à l’emplacement originel afin de recomposer le logo qui définira leur nouvelle identité. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s